Le bouillon d'os : recette et bienfaits


Avec le froid qu'il fait ces derniers jours, rien de tel qu'une bonne boisson chaude pour éviter l'hypothermie ! Et si cette boisson regroupait en plus une multitude de vertus : thérapeutiques, esthétiques mais aussi organoleptiques ? De plus en plus répandu, le bouillon d'os refait surface pour notre plus grand bonheur !!

Mais qu'est-ce-qui rend ce remède de grand-mère aussi remarquable ?

En terme de bénéfices, on incombe à cette préparation de multiples vertus :

- Boost les défenses immunitaires

- Améliore la mobilité articulaire

- Traite le syndrome de perméabilité intestinale

- Aide dans le combat contre les intolérances et allergies alimentaires

- Réduit la cellulite

Tous les types de bouillons sont à recommander - boeuf, poulet, poisson, agneau etc. - Ils sont denses en terme de nutriments, faciles à digérer, très riches en saveurs et contribuent au processus de guérison du corps.

1) Protège les articulations

Le bouillon d'os est l'une des sources naturelles de collagène les plus efficaces au monde (présent dans les os, la peau, les cartilages, ligaments, tendons et la moelle osseuse). Au plus nous prenons de l'âge, au plus nos articulations s'usent et nous devenons alors de moins en moins souple. Nos cartilages s'érodent à cause des attaques répétées par nos anticorps (processus de dégradation naturellement lié à l'âge). Le bouillon d'os étant mijoté, le collagène provenant des tissus de l'animal sont libérés et deviennent disponibles pour une absorption optimale par notre corps afin de réparer nos cartilages. La gélatine aussi présente permettra en outre aux articulations un glissement optimal. Une étude du département 'sport et nutrition' à l'université Penn State (USA) a démontré que les athlètes se supplémentant en collagène sur une période de 6 mois profitaient d'une amélioration significative en terme de confort articulaire et de diminution des facteurs négatifs impactant la performance athlétique.

2) Améliore la santé intestinale

Un rapport publié dans le 'Journal of clinical Gastroenterology' a demontré que la gélatine présente entre autre dans le bouillon d'os soutient la santé et l'intégrité de nos intestins en aidant à la croissance des probiotiques (bonnes bactéries) et en réduisant les inflammations du tractus gastro-intestinal.

3) Maintient d'une peau saine

Le collagène aide à former la fibre et d'autres composants responsables du maintient d'une peau jeune en texture et en apparence. En effet beaucoup de personnes constatent une réduction des rides, mais aussi de la cellulite qui est entre autre due à un manque de tissus conjonctifs réduisant la tonicité de la peau.

4) Soutient le système immunitaire

Comme dit précédemment, un des bénéfices les plus remarquables du bouillon d'os est sa capacité à soutenir le système digestif (directement lié au système immunitaire). La perméabilité intestinale survient quand des particules non digérées parviennent à se glisser entre les mailles de nos intestins affaiblis. Le système immunitaire le détecte et devient hyperactif. Il y a dès lors une augmentation d'inflammations de tous types du à une libération élevée d'anticorps provoquant une réaction auto-immune et une atteinte de nos tissus sains. Le bouillon d'os contenant, du collagène, de la gélatine et les acides aminés de proline, glutamine et d'arginine, va aider à colmater ces petites ouvertures de la paroie intestinale permettant ainsi d'éviter un terrain pro-inflammatoire et de booster notre système immunitaire.

5) Aide à détoxifier l'organisme

Le bouillon d'os contient également du potassium et de la glycine qui aide non seulement les cellules mais aussi le foie à se détoxifier. Pour augmenter encore la capacité du bouillon d'os à détoxifier l'organisme, il faut ajouter du souffre et du glutathion à la préparation en y intégrant des légumes, de l'ail et des herbes fraiches.

Vous l'avez compris, le bouillon d'os est un multivitamines naturel de choix comprenant :

- 19 acides aminés essentiels et non essentiels (utiles à la synthèse des protéines et donc du tissus musculaire aussi).

- Du collagène et de la gélatine qui aide à former le tissu conjonctif.

- Des nutriments qui soutiennent la fonction digestive, l'immunité et la santé de notre cerveau.

Voici donc une recette de bouillon d'os (de volaille) vous permettant de le réaliser vous même et de ressentir ses bienfaits au plus vite :)) Bon appétit

BOUILLON DE VOLAILLE

Recette pour environ 2 L de bouillon assez corsé

Ingrédients principaux

1 poule (2 kg)

ou éventuellement 1 gros poulet

4 Litres d'eau froide

Ingrédients de la garniture aromatique

1 kg de légumes lavés, épluchés ou pelés, puis émincés grossièrement :

- 300 g de carottes

- 300 g de poireaux

- 300 g d'oignons

- 100g de céleris-branche

1/2 oignon non pelé, coupé en deux et fortement coloré dans le fond d'une poêle (ce procédé permet d'ambrer le bouillon et de lui communiquer un léger goût de noisette torréfiée)

2 gousses d'ail non pelées et écrasées (ail en chemise)

3 clous de girofle

1 bouquet garni (sauge, origan, thym, romarin)

10 à 20 g max de gros sel

RECETTE

1. Couper ou faire couper par votre boucher la poule ou le poulet en deux, dans le sens de la colonne vertébrale.

2. Piquer régulièrement la peau de la volaille, à coups de dents de fourchette, pour permettre l'élimination, pendant la (courte) cuisson, de la graisse qui se trouve sous la peau. Poser les deux moitiés de volaille sur un plat à rôtir, peau en l'air, et le rentrer à four chaud (220°C, th 7-8), avec les abattis éventuellement.

3. Enlever du four dès que la peau est blond tendre, égoutter et déposer les deux moitiés de volaille au fond de la grosse marmite de cuisson.

4. Recouvrir de 4 litres d'eau froide et porter à ébullition lente.

5. A l'aide d'une petite louche, écumer soigneusement la couche d'impuretés (sang et albumines qui remontent en surface).

Renouveler l'opération, qui peut durer 5 à 8 min, jusqu'à disparition complète de cette écume d'impuretés.

6. Ajouter tous les ingrédients de la garniture aromatique.

Saler, très légèrement, avec le gros sel.

7. Laisser cuire doucement, à frémissements, sur petit feu, pendant 3 à 4h, à découvert. La viande est cuite lorsqu'une aiguille à tricoter peut s'y enfoncer sans résistance. la cuisson lente, à tous petits bouillons, permet d'obtenir un bouillon limpide.

8. Enfin de cuisson, à l'aide d'une écumoire à manche, enlever les légumes et la viande.

9. Mettre au frais.

10. Filtrer enfin le bouillon à travers une passoire ou un chinois-étamine, en s'arrêtant au moment où apparaissent les impuretés, déposées dans le fond de la marmite de cuisson et de couleur trouble, qu'il ne faut pas utiliser. On doit obtenir environ 2 litres de bouillon.


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents